Batterie à eau

Les batteries terminales à eau sont utilisées pour réchauffer ou rafraîchir l'air sur la totalité ou sur une partie d'un réseau de soufflage. Le raccordement s'effectue par emboîtement sur le réseau de gaine circulaire, sur une branche ou sur la totalité d'une installation en accessoire de réseau de soufflage).

Comment fonctionne la VMC double flux ?

L'air intérieur est renouvelé ainsi : les bouches d'extraction placées dans les pièces d'eau extraient l'air vicié qui rentre par les bouches d'insufflation situées dans les pièces principales. L'air est ensuite rejeté vers l'extérieur par les conduits d'aération. L'air circule donc en entrant par une grille d'aération, filtré par la centrale double flux, circule dans l'habitation par dessous les portes, puis est aspiré par les bouches d'extraction. C'est le groupe d'extraction motorisé qui permet de maintenir le flux d'air et d'assurer le débit évitant l'accumulation de l'humidité. D'autre part la propagation de composés volatiles dans l'air sur le long terme peut privilégier l'apparition de maladies. On retrouve notamment dans ces composés : les composés chlorés issus des déchets ménagers, les hydrocarbures des peintures, aérosols, colles, cires, vernis, mais aussi le tabac favorisant le cancer, le monoxyde de carbone, l'amiante et le radon.

Ouvrir les fenêtres est-il suffisant pour ventiler ?

L'aération naturelle permet de faire circuler l'air, il est d'ailleurs recommandé d'ouvrir ses fenêtres 5 à 10 min par jour pour renouveler l'air frais. Les grilles d'aération répondent aussi à ce besoin d'aérer naturellement. Mais l'aération naturelle est difficilement contrôlable pour assurer un air intérieur sain. La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est une solution performante, permettant de régénérer l'air de l'habitation de façon contrôlée, évitant de refroidir le logement. La ventilation mécanique fonctionne avec l'air neuf de l'extérieur filtré par la centrale, et les bouches d'extraction dans les pièces disposant d'un point d'eau. En évitant de faire rentrer l'air non filtré par les entrées d'air, cela permet d'avoir un air sain dès le début et de maîtriser au maximum les risques de composés volatiles. Donc la ventilation double flux se passe d'entrées d'air, et permet une meilleure qualité d'air pour le confort et le bien-être dans l'habitation.

Quels débits choisir pour mon installation ?

Selon le nombre de pièces de votre logement, il faut respecter les débits suivants, correspondants aux débits des temporisations pour les bouches cuisines :

- Pour une pièce principale, il faudra 75 m3/h pour la cuisine, et 15 m3/h pour les salles de bains et WC.

- Pour un T2, il faudra 90 m3/h pour la cuisine, et 15 m3/h pour les salles de bains et les WC.

- Pour un T3, il faudra 105 m3/h pour la cuisine, 30 m3/h pour la salle de bains, et 15 m3/h pour les WC.

- Pour un T4, il faudra 120 m3/h pour la cuisine, 30 m3/h pour les salles de bains et WC.

- Pour un T5, il faudra 135 m3/h pour la cuisine et 30 m3/h pour les salles de bains et WC.

Installation et accessoires

En termes d'installation, attention à bien choisir nos accessoires soufflage pour fixer la bouche VMC, en effet le design de ces bouches ne permet de se fixer que sur les manchettes adaptées.  Les régulateurs de débit permettent, pour un diamètre donné, de fixer le débit pour une bouche. Les débits sont réglables facilement en vissant le module de réglage.

Pour le dimensionnement de votre installation VMC double flux, les bouches peuvent compléter l'installation d'une centrale de traitement d'air réseau double flux en vente sur notre boutique en ligne Top-VMC.

Batterie à eau : accessoire réseau de ventilation pour soufflage en double flux

Filtres actifs